APP (analyse des pratiques professionnelles)

C’est soumettre à la réflexion et à l’échange entre pairs une problématique vécue par le professionnel. Cet environnement sécurisé et pédagogique permet à chacun de s’enrichir de l’expérience de l’autre. C’est prendre conscience de soi, de sa subjectivité. C’est une technique qui permet le développement des compétences individuelles et collectives.

Public concerné : managers, professionnels du travail social, formateurs, équipes professionnelles. etc.

SUPERVISION

C’est un environnement réflexif qui va permettre au professionnel de s’interroger sur sa propre pratique pour en connaître les limites et les atouts. Son cadre éthique relève du secret professionnel. C’est une relation intersubjective qui peut également trouver son efficacité en travail de groupe. C’est alors la compréhension du fonctionnement du groupe par chacun de ceux qui le compose qui permettra d’augmenter les compétences individuelles comme collectives.

Public concerné : managers, professionnels du travail social, formateurs

ACCOMPAGNEMENT SOCIOPROFESSIONNEL

C’est proposer un regard et une réflexion distanciée pour permettre au dirigeant, au chef d’équipe de prendre conscience de son propre style de management en comprenant, en affinant et en affirmant ses capacités à prendre des décisions. Au-delà du contexte professionnel, l’accompagnement est ouvert à toute personne en recherche d’optimisation de ses potentiels professionnels et personnels

Public concerné : managers, chefs d’équipe, responsables de groupes, toute personne en recherche d’optimisation de ses propres potentiels

FORMATION DE FORMATEURS

C’est proposer au formateur occasionnel de connaître et de s’approprier les fondements de la pédagogie. C’est proposer au formateur professionnel d’actualiser ses connaissances que tous les champs de la pédagogie interrogent.

Public concerné : formateurs occasionnels, formateurs professionnels

TUTORAT

C’est pour le tuteur la reconnaissance institutionnelle de ses savoir-faire. C’est pour le bénéficiaire du tutorat un apprentissage in situ à partir de la réalité existante. C’est pour l’institution le gage de la pérennisation des savoir-faire en usage. C’est également une forme de développement des compétences.

Public concerné : formateurs, animateurs, tuteurs, moniteurs d’atelier et plus généralement toute personne en charge de transmettre des connaissances pratiques.

MIND MAPPING ou CARTE HEURISTIQUE

C’est une technique qui permet d’élaborer une réflexion à partir d’une problématique, d’un projet, d’une contrainte précis. Elle se réalise individuellement ou en groupe et permet l’émergence d’idées nouvelles (le plus souvent) et/ou l’émergence de principes de réalités (toujours).

Public concerné : tout public face à une problématique à résoudre individuellement et/ou collectivement. Tout professionnel désireux de transmettre ce savoir-faire, les formateurs notamment.

PRÉVENIR LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

Le monde du travail montre aujourd’hui deux réalités. L’une fait émerger de fortes tensions subies par les entreprises dans un jeu concurrentiel mondialisé. L’autre fait émerger au sein de ces entreprises des changements d’habitudes, de méthodes de travail, de modes relationnels. Ces facteurs imposent un exercice constant d’adaptabilité. Ce dernier, parfois très contraignant est susceptible de faire apparaître tantôt un mal-être, tantôt des pathologies morales, physiques ou psychiques. Il est possible, maintenant que ces mécanismes sont mieux compris, d’y remédier d’une part à titre préventif mais aussi de manière curative.

Un travail individuel de 20 heures (5X4 heures) permet une investigation de fond pour comprendre ses difficultés, pour développer une stratégie d’adaptation et l’inscrire dans son propre système de représentations, dans son propre style de travail, ceci de manière durable.


Public concerné : salariés, actifs

Il est également possible de prévenir les risques psychosociaux dans le cadre d’un travail collectif, au bénéfice des dirigeants, des encadrants, des encadrants intermédiaires. Un travail en commun leur est proposé sur la base de situations problèmes qui permet une réflexion autour d’échanges et permet de développer des stratégies qui éviteront les risques psychosociaux.


Public concerné : employeurs, dirigeants, cadres, cadres intermédiaires 

MOBILISATION SUR PROJET

C’est analyser et comprendre les freins qui nuisent ou ralentissent la projection et la mise en place d’un projet individuel. Mais c’est surtout actualiser, conscientiser, faire émerger ses qualités, ses propres points forts. Cette mobilisation est par nature subjective. Cette technique s’intéresse donc à identifier ce qui pour la personne constitue un frein et/ou un levier pour lui permettre à terme d’agir sur ces deux pôles afin d’optimiser ses chances de réussite. Les outils pédagogiques utilisés sont la psychophénoménologie et le mind-mapping.

LA RELATION A L’USAGER

C’est définir la relation de face-à-face, ce qu’on attend de l’usager, ce que l’usager attend de l’opérateur. C’est donner confiance pour permettre à l’usager d’acquérir une autonomie d’action. C’est acquérir une distanciation sur ses propres pratiques pour en mesurer l’efficience, l’efficacité.

LA CONDUITE DE PROJET

De nombreux outils pédagogiques existent pour piloter et mener à bien un projet d’entreprise. L’acquisition de quelques méthodes éprouvées et puissantes permet d’y parvenir telles que le mind-mapping, le schéma d’Ardoino, la méthode AFOM, la gestion de la dynamique de groupe par la reconnaissance des caractères et des expertises de chacun.